Kimonos au Musée Guimet

 
petitjean paris musée guimet kimonos

A Paris ce printemps, pour les amoureux de la soie, du textile et de l'artisanat, il y a une exposition à voir impérativement : Kimono, Au bonheur des Dames, au Musée Guimet

Jusqu'au 22 mai, vous pourrez admirer des pièces uniques de la maison Matsuzakaya qui ont exceptionnellement quitté le pays. Cette maison fondée en 1611 à Kyoto commerçait dans un premier temps les étoffes avant de réaliser des kimonos sur mesure et autres habits du quotidien. Vieille maison connue du tout Kyoto, elle s'est ensuite diversifiée pour devenir un équivalent de notre Bon Marché parisien.
Ce sont plusieurs dizaines de kimonos du 17ème au 19ème siècle qui ont quitté ses murs pour le Musée Guimet, pour notre plus grande joie.

Collection Matsuzakaya

Collection Matsuzakaya

Vous découvrirez des kosode de toutes les couleurs et apprendrez les différentes techniques d'impression en usage selon la classe sociale de leur propriétaire.
Le shibori, technique de teinture par réserves de teinture, réalisés par nœuds ou points de couture, côtoie le yuzen, une autre technique de réserve par points de colle de riz cette fois-ci, sur des pièces somptueuses.

petitjean paris  musée guimet exposition kimono

 L'exposition se finit sur des kimonos revisités par des designers contemporains, occidentaux ou japonais. Vous découvrirez notamment des pièces de la collection Oiran, "Grand Courtisane", de Junko Koshino, grande créatrice japonaise contemporaine de Kenzo.

Carrément vôtre,

petitjean paris journal
Junko Koshino, Kimono, Oiran Collection, soie et polyester, 2009, Junko Koshino. Crédits : JUNKO KOSHINO Inc. / Photographie : Yutaka Mori

Junko Koshino, Kimono, Oiran Collection, soie et polyester, 2009, Junko Koshino. Crédits : JUNKO KOSHINO Inc. / Photographie : Yutaka Mori